1 HAIR DE SOPHIE

La coloration végétale : une nouvelle manière de colorer vos cheveux sans aucun produit chimique !

Mon concept : sublimer votre cheveu sans aucun produit chimique. Je veux vous faire découvrir une nouvelle façon de colorer vos cheveux et de prendre soin d'eux.

Les plantes tinctoriales utilisées depuis des siècles nous rappellent que la nature est d'une grande richesse.

Elles offrent les pigments nécessaires pour colorer les cheveux. Mélangées à de l'eau très chaude, elles sont utilisées pour colorer, mais également pour soigner le cheveu. La coloration végétale respecte le cheveu.

La coloration végétale ne modifie pas la structure du cheveu puisqu'il n'y a pas d'oxydation. La coloration végétale apporte du pigment, mais ne retire pas le pigment naturel du cheveu.

Les pigments végétaux vont être déposés sur les cheveux. La coloration végétale est aussi utilisée comme rehausseur de couleur pour donner plus de brillance à une couleur devenue terne.

1.jpg
1.jpg

Dans les plantes utilisées, on va retrouver le henné, l'indigo, le curcuma, le brou de noix, le noyer, l'urucum, la garance, la racine de rhubarbe, le thé noir, la camomille et encore bien d'autres plantes toutes connues pour leurs vertus bienfaisantes.

C'est la molécule du henné qui va permettre la fixation de toutes les autres plantes.

Je me suis tournée vers la coloration végétale pour apporter soin et bien-être aux femmes sensibles au naturel, à la beauté de leurs cheveux, et respectant leur capital santé.

Tout cela est en accord avec mes convictions : pour être belles, nous n'avons pas besoin de chimie, quand nous avons le bonheur de pouvoir profiter de ce que la nature nous offre.

Voici un comparatif intéressant entre la coloration chimique et la coloration végétale que je vous propose.

1 - La coloration chimique

  • La coloration chimique modifie la structure du cheveu.
  • Elle ouvre les écailles du cheveu.
  • Complète et remplace la mélanine pour colorer/décolorer, friser/défriser.
  • Le cheveu est poreux, terne, cassant.
  • Périodes de chute.
  • La couleur ainsi obtenue éclaircit au soleil.
  • Les molécules chimiques passent dans le sang, d'où une nocivité à long terme.
  • 23 substances dangereuses ont été relevées par le CSPC.
  • Paraphénylène-diamine.
  • Aminophénols.
  • Résorcine.
  • Et autres solvants issus de la pétrochimie.

Encore plus étonnant, la Médecine du travail conseille fortement aux coiffeurs d'utiliser des gants… mais ne voit pas d'inconvénients à ce que cela recouvre le cuir chevelu des clients !

Certaines études américaines et suédoises par exemple ont démontré une relation entre l'application régulière de coloration chimique et certains cancers (vessie…) ou la polyarthrite rhumatoïde.

2 - La coloration végétale

La coloration végétale dépose les pigments en surface du cheveu.

Il n'y a ainsi :

  • Pas d'ouverture des écailles.
  • Pas d'oxydation.
  • Pas de modification de la mélanine.

C'est la raison pour laquelle il n'est pas possible d'éclaircir ou de friser/défriser le cheveu.

Un colorant végétal se mélange avec de l'eau chaude et/ou des décoctions de plantes.

Jamais de révélateur ou d'activateur (oxydant à 2, 4 ou 6 %) car c'est de la chimie.

3.jpg
4.jpg

2.jpg

Les plantes les plus utilisées en coloration végétale sont :

Le brou de noix, le henné, l'indigo, la garance, le campêche.

Le résultat est l'addition des pigments végétaux et de la couleur naturelle du cheveu.

On améliore la couleur de base, comme une lasure sur le bois plutôt qu'une peinture acrylique.

On parle alors de « soin colorant ».

La coloration végétale renforce les écailles.

Gaine le cheveu.

Donne de la brillance.

Ne décolore pas au soleil.

Pas d'effet de barre en racine.

Regardez par vous-même en cliquant sur notregalerie photo

La coloration végétale